L’Ordre des médecins s’est donné l’ambition forte de faire entendre la voix de la profession dans le débat public en matière de santé. C’était une nécessité. À bout de souffle, notre système de santé n’est plus en mesure d’apporter les réponses adaptées aux grands enjeux que soulève l’avenir de
la santé. Parce qu’il n’y aura pas de vraie réforme sans recréer d’abord les conditions du dialogue, nous avons lancé début septembre 2015 une grande consultation. Le constat est sévère, mais unanimement partagé : depuis plusieurs décennies, les réformes du système de santé ont été tantôt incomplètes, tantôt partiellement mises en œuvre, souvent d’une prodigieuse complexité… et jamais à la hauteur des enjeux. En résultent de très nombreux dysfonctionnements, et de puissants verrous que l’on ne pourra débloquer qu’en mettant sur pied une réforme à la fois ambitieuse et profonde, mais aussi réaliste et opérationnelle.

Une réforme construite par les professionnels et les usagers, en concertation avec les acteurs de la gouvernance.
Les médecins doivent être la cheville ouvrière des futures réformes.
 Les Français le souhaitent indiscutablement, puisque 86 % d’entre eux nous font confiance pour faire évoluer le système de santé dans l’intérêt des patients. Les médecins eux-mêmes, alors qu’on les considère souvent comme individualistes, réclament une réponse collective et mandatent l’Ordre des médecins pour la porter.

Proposition-reforme-sante-2016Ce document reprend les propositions que nous avons formulées dans notre Livre blanc “Pour l’avenir de la santé”.

À l’issue d’une démarche structurée et particulièrement dense, engagée avec tous les acteurs du système de santé et fruit de multiples rencontres avec les professionnels sur le terrain, nous avons proposé dix pistes d’actions majeures, articulées autour de trois grandes priorités : une structuration territoriale simplifiée et efficiente, avec une gouvernance réellement partagée, un exercice médical profondément revisité, une formation initiale et continue améliorée.

Ces propositions visent à nourrir le débat public et les projets politiques pour les prochaines échéances électorales, en vue d’aboutir enfin à la réforme tant attendue de notre système de santé.

Dr Patrick Bouet,
Président du Conseil national de l’Ordre des médecins