Réunion sur la sécurité des médecins dans le Val d’Oise

Belle réussite pour cette réunion qui a rassemblé un grand nombre de médecin ce samedi 29 décembre. Les locaux du Conseil de l’Ordre ont même eu du mal à accueillir tout le monde. La réunion s’est déroulée en présence du Commissaire divisionnaire Henri Duminy et du Lieutenant Colonel de Gendarmerie Alain Grandjean, ainsi que du Major Ghislaine Machu et du MDC Hassania Ezzine.

La sécurité des professionnels de santé a été abordé aussi bien au sein du cabinet que lors de la visite à domicile. Deux court métrage ont été diffusé pour illustrer des situations à risque et les docteurs Marie-Hélene Delmotte et Patricia Escobedo ont, avec la salle, analysé les comportements à risque.

Dans l’aide que peut apporter la police et la gendarmerie, deux choses à retenir principalement :
• la possibilité de faire établir gratuitement un audit sur la sécurité du cabinet par un policier expert. Ceci permet d’avoir un diagnostic clair et précis des failles de sécurités des locaux et la conduite à tenir pour y remédier.
• la possibilité d’être inscrit sur le fichier PEGASE, ce fichier regroupe la liste des numéros de téléphone des professionnels de santé et permet lors d’un appel au 17 de reconnaitre immédiatement que l’appel émane d’un médecin et de prioriser cet appel. Ce qui peut être particulièrement utile en visite.

Un boitier de géolocalisation GPS va être mis en place prochainement dans le 93 et peut-être plus tard dans le 95.
Les villes s’équipent de plus en plus de vidéosurveillance, ce qui a un effet dissuasif certain.
Il est demandé aux médecins de signaler toute agression verbale ou physique pour avoir un recueil le plus exhaustif possible des problèmes. Formulaire.

La liste des policiers référents dans les différents commissariats du Val d’Oise est présent sur le site.

Quelques images de la réunion :