Mes chers collègues,
Comme chacun d’entre vous le sait, nous sommes actuellement confrontés à la circulation du virus Monkeypox (dit virus de la Variole du singe) responsable d’une zoonose à l’origine de cas humains avec transmission inter humaine. En date du 12 juillet l’ampleur épidémique reste contenue avec un peu moins de 10000 cas confirmés dans le monde dont environ 700 en France. Il s’agit d’une affection sans gravité chez l’immunocompétant avec des cas affectant principalement la communauté homosexuelle masculine ou les travailleurs du sexe compte tenu d’une transmissivité liée aux contacts étroits cutanéo muqueux. Dans ce contexte et dans un souci de maîtrise épidémique renforcée, le GHT NOVO, et notamment le site de Pontoise, fort de ses Services des Maladies Infectieuses et de Dermatologie, devient le Centre Hospitalier de Référence pour le Val d’Oise en ce qui concerne l’Infection au Monkeypox Virus rejoignant ainsi le Groupe des « Centre d’Appui à l’Expertise Monkeypox » d’Ile-de-France.
Il convient dès lors de pouvoir décrire le parcours de soins spécifique qui concerne :
Le repérage clinique et le diagnostic clinico / biologique
Le contact tracing
La prophylaxie post exposition puis plus rapidement la prophylaxie primaire pour des populations parfaitement
À toutes ces phases, le GHT NOVO, et plus particulièrement le site de Pontoise au travers de ses équipes spécialisées, se met à votre disposition pour faciliter la démarche diagnostique et thérapeutique ainsi que la rupture des chaînes de transmission
Vous trouverez en pièce-jointe un document décrivant ce parcours de soins spécifique.
Cordialement,
Edouard DEVAUD
Président CMUG
Médecine interne / Maladies Infectieuses
Chef de service UAU

Tél : 01.30.75.49.74
Edouard.devaud@ght-novo.fr

GHT NOVO – Parcours de soins specifique Monkeypox